JAVA

L’île de Java est l’île le plus important d’Indonésie. Elle s’étend d’est en ouest sur plus de 1000 km avec 128 300 km² de la superficie.  Jakarta est la capitale du pays, située sur la côte nord de Java, dans sa partie ouest. Plus de 150 millions de la population, Java est le plus peuplée du monde et compte près de 60 % de la population de l’Indonésie.

carte_java

Points d’intérêts:

La ville de Yogyakarta:

Mont Merapi

Mont Merapi

La ville de Yogyakarta est une destination touristique populaire après Bali. Elle est connue comme centre de l’art classique javanais et de la culture traditionnelle.

kraton YK 2Yogyakarta possède de nombreux monuments et bâtiments anciens comme le palais de Sultan “Kraton” et l’ancien parc de loisir privé du sultan

Le chateau d'eau de Tamansari

Le chateau d’eau de Tamansari

 “Tamansari”, et mais aussi les diverses sortes de traditions, d’évènements culturels, de peuples traditionnels et de spectacles vivants, d’architecture et d’autres activités traditionnelles.

Le marché aux oiseaux

Le marché aux oiseaux

Borobudur et Prambanan

Le temple de Borobudur

Le temple de Borobudur

Borobudur est le plus grand monument bouddhiste au monde, et son extraordinaire beauté, accentuée par ses alentours de vallées et de collines, l’a rendu digne d’être considéré durant une certaine période comme l’une des Sept Merveilles du Monde et d’être déclaré site du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Le temple de Prambanan

Le temple de Prambanan

Le temple de Prambanan est le plus beau complexe des temples hindouistes d’Indonésie.

Bromo:

le caldera du Bromo

La caldera du Tengger

Un des volcans les plus impressionnants d’Indonésie, situé à 2000 metre d’altitude, qui est dans la caldera du Tengger. il est vénéré du peuple hindou Tengger qui vit dans la région

Kawah Ijen:

Le cratère d’Ijen

Le cratère d’Ijen

Le volcan du Kawah Ijen, encore en activité, offre un paysage impressionnant avec son lac turquoise d’où s’échappent d’épaisses fumées sulfureuses.

Les porteurs de souffre

Les porteurs de souffre

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.